Chaussures du marié

Cette fois-ci nous sortons des sujets liés à la photo, au profit d’un cas d’école que nous avons rencontré il y a peu:

Les conseils s’adressent souvent aux futures mariées, alors pour une fois, Messieurs, à vous l’honneur 🙂

Bon, n’y allons pas par quatre chemins, en matière de chaussures, vous optez souvent en premier pour le confort (d’ailleurs vous avez raison), là où nous, les femmes, nous allons coûte que coûte nous donner les meilleures raisons du monde d’acheter une paire de chaussures un peu juste et /ou pas très confortable (mais qui va nous tuer les pieds un peu plus tard !!), parce qu’irrésistiblement jolie !!! Oui oui, nous sommes tout à fait capables d’acheter un 36 alors que nous chaussons du 37…(les mystères du bon sens féminin) !

Un marié casse ses chaussuresSeulement voilà, le jour de votre mariage, Messieurs, vous allez porter des chaussures, certes confortables, mais surtout, neuves, avec pour conséquences quelques surprises parfois très douloureuses. Voici donc deux trois conseils pour vous permettre de garder le sourire durant cette très longue journée pour vos pieds !

Une bonne semaine avant le jour J (voire deux), chaussez vos merveilles tous les jours en intérieur (pour ne pas les abîmer). Vous allez les assouplir petit à petit. Marchez, accroupissez-vous, mettez-vous sur la pointe des pieds, pour que la chaussure se détende et que votre pied vous indique l’endroit où le cuir est encore trop rigide. Forcez le cuir à se faire à votre pied et non l’inverse 😉

Bichonnez vos pieds deux trois jours avant si vous pouvez, à grand coup de massages. Huiles essentielles, crème hydratante, gommage, bains de pieds,  tous les moyens sont bons pour détendre les muscles de la voûte plantaire. Et puis tiens, massez-vous les pieds en couple….que du bonheur !

Truc de danseur : cassez l’arrière de votre chaussure en le « pliant »si le cuir vous le permet. Vous savez, cette partie de la chaussure qui vous rape le tendon d’Achille en deux temps trois mouvements … Allez-y franchement, vos pieds vous diront merci !

Que vous soyez habitués ou pas aux chaussures de ville, les porter neuves le jour J est un pari risqué, même si elles sont d’excellente facture. Un peu comme le grain de poussière dans l’oeil, la chaussure neuve a tôt fait de vous gâcher la vie en se rappelant obstinément à votre bon souvenir…

Alors autant partir du bon pied :)) !!

 

Discussion

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *